laurent Baheux photographe animalier

Vous connaissez sans doute les photos animalières en noir et blanc de Laurent Baheux, puissantes, contrastées, parfois sombres.  En les voyant vous pourriez penser que leur auteur est un personnage du genre ombrageux, voire un peu taciturne.  Croyez-moi, il n'en est rien !

Moi, Yvon, ai rencontré Laurent dans le Masaï Mara où nous avons animé ensemble un voyage photo. A cette occasion, j'ai découvert un photographe qui respire la sympathie, n'est pas avare de sourire et surtout modeste. Hé oui, quand d'autres attrapent le melon pour une toute petite image vendue, Laurent reste d'une modestie exemplaire face au succès international de ses images et de ses livres.  Le garçon sait rester simple au point qu'après quelques minutes de discussion, c'est comme si vous le connaissiez depuis toujours.

 Un parcours sportif

Laurent Baheux adore le sport, alors, pour premier job, il corde des raquettes dans un magasin spécialisé. Ses compétences dans le monde du sport l'amènent à travailler pour un journal régional où il rédige les comptes rendus sportifs qu'il illustre avec ses propres images. Il découvre la photo, se pique au jeu, s'intéresse à la technique, s'informe, se perfectionne, développe ses films personnels et peaufine ses agrandissements au labo. Sa passion pour les beaux tirages en noir et blanc ne le quittera plus.

Bien sûr, sa production photographique s'améliore, les demandes d'images augmentent, le book sportif s'étoffe. La réputation de Laurent s'installe dans le milieu de la presse sportive. Ses photos illustrent les grands titres nationaux et les magazines sportifs. Les premières années, Laurent travaille comme photographe indépendant. Ensuite, il fréquente les agences d'images sportives. C'est l'époque des reportages à l'étranger, des week-ends sur les stades, des kilomètres de nuit, de la vie de famille rabotée.

Les agences changent la donne

En 2003, la photo rentre en crise, les agences décident brutalement de ne plus salarier les photographes. La période est difficile, Laurent prend de la distance, tombe amoureux de l'Afrique qu'il découvre en voyageant et photographiant à titre privé. De nouveau indépendant, Laurent travaille sur le sport et accompagne des voyages photographiques en Afrique. Il accumule les photos animalières qu'il fait par passion. Ses images très personnelles restent privées pendant cinq longues années.

L'exposition qui change tout

Lors d'un voyage, un copain découvre quelques images animalières de Laurent. Elles le touchent, il propose de faire une exposition. C'est ainsi que 100 tirages en noir et blanc format 20x30 orneront les murs du Château Royal de Collioure. En parallèle de la photo sportive pour "l'Equipe" et "l'Equipe magazine", c'est le début d'une consécration photographique nouvelle née de la passion de Laurent pour la faune africaine. Les événements s'enchainent, site internet, proposition des éditions ALTUS pour faire un livre qui engendrera "Terre des lions" en partenariat avec le WWF. Suit une participation au festival de Montier en Der en qualité d'invité d'honneur et une importante exposition à Bercy Village. Vient ensuite la rencontre avec Yellow Korner qui vend désormais des tirages d'art des images de Laurent et un nouveau livre, Africa.

Tout animalier

Désormais, Laurent fait partie du cercle restreint des quelques photographes animaliers pouvant vivre de leur passion pour l'image et pour la faune. Une sacrée performance dont tout sportif rêverait.

Quelques images de Laurent Baheux

 Auteur : Laurent BAHEUX Auteur : Laurent BAHEUX  
 Auteur : Laurent BAHEUX Auteur : Laurent BAHEUX
Auteur : Laurent BAHEUX Auteur : Laurent BAHEUX
Auteur : Laurent BAHEUX
Auteur : Laurent BAHEUX Auteur : Laurent BAHEUX  
Auteur : Laurent BAHEUX Auteur : Laurent BAHEUX