A voir en galeries des membres

Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Éthiopie, une autre Afrique de l'Est

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 10:49 #36247

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
L'index des espèces rencontrées dans ce carnet est ici

Puis... puis tout va bien, Madame la Marquise ! Nous comprendrons vite que le célèbre Hakuna matata! s'applique aussi à l'Éthiopie, c'est devenu notre antienne, notre mantra. Les formalités de douane sont expédiées, sur les conseils d'Ermias, nous avons pris des eVisa, et cela nous a effectivement fait gagner pas mal de temps, toujours est-il que nous sortons rapidement de l'aéroport (les guides et autres chauffeurs n'ont pas le droit d'y pénétrer) avec nos six bagages (en bagage cabine sur Ethiopian Airlines - hôtesses charmantes, compagnie recommandable et recommandée - nous avons eu droit à 2 bagages à main de 7 kg chaque) et avec un petit pincement au cœur : serons nous attendus comme convenu par Ermias ou, au mauvais temps (les nuages bas frôlent presque nos cheveux) s'ajoutera-t-il un inconvénient un peu moins "hakuna matata" ?


Dès la sortie de Bole International Airport, nous avons pris contact avec une des réalités incontournables de l'Éthiopie : il y a du monde, beaucoup de monde. D'accord, il y a les porteurs et les habituels rabatteurs en plus des guides, des chauffeurs de taxi, de VPC (dont Ermias, du moins l'espérons nous fortement), d'agence, mais même, une foule grouille qui nous rappelle que l'Éthiopie c'est une centaine de million d'habitants, dans un pays qui fait certes deux fois la France, mais avec plus de la moitié du territoire peu ou pas habitable, entre déserts, parfois sous le niveau de la mer (Danakil) et hauts plateaux à plus de 3-4000 m et autres volcans...

Autre réalité, l'influence... italienne : bien que l'Éthiopie soit le seul pays africain qui n'ait jamais été colonisé, un grand sujet de fierté pour ses habitants, et que l'occupation par les italiens de Mussolini ait été courte, de 1936 à 1941, l'Italie s'est imposée dans la vie de tous les jours pour la cuisine (pâtes et pizzas étaient au menu de tous les restaurants que nous avons fréquentés) comme dans l'économie (l'Italie est le premier partenaire économique européen de l'Éthiopie) en passant par la langue qui a intégré plusieurs mots italiens.
Quand je dis la langue, c'est un raccourci très important, un court-circuit même, car d'après le Bradt Ethiopia les ethnies qui composent la République fédérale démocratique d'Éthiopie (ouf) parlent 70 langues différentes (elles emploieraient même 290 langues d'après l'Éthiopie des Guides Olizane ce qui ferait presque quatre langues par ethnie, ça fait riche...).


Bon, je résume, après un vol sans histoire, nous avons bien atterri, sommes vite sortis et cherchons la petite pancarte qui nous signalera Ermias.
Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 11:20 #36249

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
J'ai parlé sommairement de nos bagages sans les détailler, je répare cet oubli. La partie vêtements dans les deux grands sacs à roulette est classique, vêtements de safari en Afrique de l'Est complétés par des polaires et des sous-vêtements de ski pour la partie froide en altitude. Aussi, nous avons pris deux duvets sacs de couchage pour les nuits et compte-tenu de la température parfois bien basse la nuit. Et aussi d'une des fameuses "choses" que nous avons lues, la propreté parfois relative des draps...


Pour la partie photo, nous avons fait simple : pour les paysages, en appareil principal... l'iPhone 7+ de Catherine avec en secours le petit Lumix DMC-GM5 avec le zoom pancake Olympus M 14-42; Pour les piafous et assimilés comme oryx et géladas, deux Canon 7 D MkII avec le zoom EF 200-400 F/4 L (avec converter x1,4 incorporé) et mon bon vieux (10 ans déjà !) EF 800 F/5,6 L, le couteau suisse de la photo animalière... En complément un Canon 1 Dx et un EF 300 F/2,8 L IS (v. I) essentiellement pour servir de matériel de secours si... Un monopode carbone Gitzo, soufflette et pinceaux et des cartes mémoire. Nous avons dans chaque 7 D une "petite" carte SC de 32 Go transférée un ou deux fois par jour dans le MacBook Pro 15' de Catherine et une carte CF de 128 Go "en sauvegarde" "ocazou".


Évidemment un bon peu de batteries pour les boitiers, nous ne sommes pas sûrs d'avoir partout de l'électricité, des chargeurs de batterie, une barrette d'alimentation pour 6 prises électriques plus prises USB, des adaptateurs (en fait, nous pourrons partout utiliser les prises françaises).
Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 11:50 #36251

  • Vincent
  • Portrait de Vincent
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur moderator
  • Martin-pêcheur moderator
  • Messages : 4130
  • Remerciements reçus 1901
Bon ça y est ouf nous foulons le sol, berceau du Rastafarisme, mais pas que, on est prêt à vous suivre partout et quoiqu'il arrive !
Pura vida :colibri:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Bernard

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 16:09 #36252

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Ah; le Négus Ras Tafari et le rastafarisme, il y aurait beaucoup à dire, mais cela viendra en son temps. Sur le régime de l'Éthiopie aussi, qui est passé du féodalisme de la monarchie à une certaine (récente) démocratie républicaine fédérale en passant par la dictature dure du DERG négussicide et des semi-dictatures suivantes, tout en restant sous le jour de la corruption (107éme sur 180 à l'indice Transparency International). Eh oui; pour l'instant nous cherchons non sans une certaine appréhension, que dis-je, avec une appréhension certaine, la pancarte avec nos noms qui nous indiquera Ermias...
Ah là, un grand Monsieur mince d'un certain âge avec lunette nous a repérés (en fait, tous les éthiopiens ou presque sont minces, même les plus aisés, alors qu'au Kenya et en Tanzanie, tous les hommes importants sont imposants, un bon embonpoint y est signe de réussite sociale). Bien que je l'aie jamais vu, je le reconnais bien. À sa pancarte "Catherine". C'est bien Ermias. Il est accompagné d'un autre Monsieur éthiopien plus jeune, mince (mais en fait...).
Nous poussons de conserve nos chariots vers la voiture d'Ermias et celui-ci nous annonce qu'il ne nous accompagnera pas. C'est l'ami qui l'accompagne, Habtamu, qui sera notre conducator pour notre périple piafoulogique. Ce n'est pas que, comme pour Antoine Doisnel, sa mère soit morte, non, c'est un peu moins grave, c'est son père qui est hospitalisé pour des calculs rénaux et il ne peut laisser seules ses jeunes sœurs (vu l'âge d'Ermias, elle doivent être dans une bonne quarantaine), sans doute au risque que l'on attente à leur vertu ou que, laissées à elles-mêmes et à leurs bas instincts dépensiers si féminins, elles ne fassent des folies aux Galeries Lafayette ou ce qui en tient lieu en ces lieux... Bref, l'article 69 du code du poulot s'applique en plein (pour ne pas choquer mon pudique lectorat, je ne communiquerai qu'en privé son intitulé exact, disons que l'on peut en résumer ainsi l'esprit, quand on est eu, on est bien eu).
C'est l'ami qui l'accompagne, Habtamu, qui nous guidera, expertement assure Ermias. Nous faisons contre mauvaise fortune bon cœur, même s'il n'y est pas, le cœur... Un motif de consolation, nous sommes à la voiture, elle est bien, c'est un Nissan Patrol rouge, propre, en bon état apparent, les pneus sont corrects (la roue de secours se trouve sur le toit au lieu d'être à la place prévue à l'arrière du hayon, c'est le cas général en Éthiopie pour diminuer les risque de vol). La prise allume-cigare fonctionne, elle alimente correctement un boitier avec plusieurs prises USB, nous pourrons si besoin y recharger nos batteries.

Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yvon, Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 16:46 #36253

  • Jean-Christophe
  • Portrait de Jean-Christophe
  • Hors Ligne
  • Martin-chasseur de Smyrne
  • Martin-chasseur de Smyrne
  • Messages : 1379
  • Remerciements reçus 1234
J ai hâte d avoir la suite des aventures avec ce nouveau guide....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Bernard

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 16:51 #36254

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Bon, tout va bien, allons recharger nos batteries à nous avec un bon café... Il crachine, Addis Abeba (Addis Ababa pour les Éthiopiens) est embouteillée. Beaucoup de constructions, avec des échafaudages en eucalyptus même pour des immeubles de très grande hauteur, beaucoup aussi d'immeubles ouverts à tous les vents, non achevés, dont seul le gros œuvre est terminé. Nous nous arrêtons à un café situé près de la boutique d'un photographe qui me semble plutôt doué (photo postée hier), nous versons à Ermias un complément sur le prix de la location de sa voiture (120 euros par jour, carburant compris, nous apprendrons qu'il en reversera 18 euros brut à Habtamu, à charge pour celui-ci de se loger et nourrir à ses frais). Nous extirpons des bagages livres et cartes, nous montons nos boitiers, souhaitons à Ermias un bon rétablissement pour son père et une bonne garde de ses jeunes sœurs et en voiture pour nous extirper de cette ville peu pittoresque (sauf le grand boulevard périphérique interdit à la circulation pour de mystérieuses raison, construction d'ambassade ou équivalent, et qui sert donc de terrain de foot - aïe les plongeons sur bitume, c'est pas fait pour Neymar - et de promenade à la foule - Addis a plus de trois millions d'habitants). Juste avant de quitter la ville, un arrêt indispensable pour acheter de quoi nous remonter le moral; si besoin, car en fait il n'est pas si bas : Habtamu a l'air sympathique, il conduit avec prudence (et il en faut, dans les embouteillages des villes comme sur les routes et pistes hors de villes) mais avec détermination (et il en faut aussi !), il parle un anglais correct et compréhensible même si son vocabulaire est limité (infos de Catherine, pour moi, de toute façon, si ce n'est du français, c'est de l'hébreu). Donc des bananes, des bananes, qu'aurions nous été sans bananes en Éthiopie ? Elles sont très bonnes, seul défaut, elles murissent très très vite.




Les livres de chevet de Catherine depuis des mois, le premier est la référence pour l'identification


le second a grandement aidé à préparer le voyage, il contient des repères précis pour les emplacements d'observation à privilégier, il nous sera utile même si nous n'utiliserons pas les coordonnées GPS qu'il contient (nous avions emporté un Garmin avec la carte TracksAfrica mais nous ne nous en sommes pas servis, paresseux que nous sommes) :

Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 17:19 #36255

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Notre voyage a été planifié par la seule Catherine aidée des conseils de Robert et d'Ermias et de ses lectures (livres, Internet, compte-rendus de voyage ornitho, notamment LPO), elle y a passé quatre mois, les réservations ont été faites sur Internet en direct (courriel) ou par hotel.com ou booking.com, ou encore via Ermias. Pour un premier abord du pays, nous avons centré nos pérégrinations autour d'Addis Abeba, quelques jours au Nord assez proche de la capitale et le reste au Sud. Pour différentes raisons, limiter les trajets, ne pas changer d'hébergement tous les jours. Cela nous permet aussi de rester éloignés de toutes les zones frontière où la sécurité n'est pas assurée.



carte générale



notre périple
Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 17:59 #36257

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Premier jour en Éthiopie, Sululta Plains et Debré Libanos

Mon chef a planifié la première étape éthiopienne à Debré Libanos, un endroit célèbre en Éthiopie pour son monastère qui est un des hauts lieux de la chrétienté orthodoxe éthiopienne (environ 60 % des Éthiopiens sont orthodoxes) pas très loin d'Addis, une centaine de km. Catherine a essayé de contacter l'Ethio German Hotel à Debré Libanos, en vain. Ermias a constaté lors d'un passage à DL que l'hôtel était fermé et a finalement pris une réservation dans un hébergement plus sommaire... En chemin vers Debré Libanos Catherine a repéré un spot qui devrait être intéressant, les Sululta Plains à juste 18 km d'Addis, le panneau 33 sur la carte ci-dessous


Nous sommes sur un plateau à 2600 m d'altitude (merci ma montre Casio et l'iPhone pour les altitudes. L'iPhone d'ailleus ne servira qu'à ça et à la photo, il n'y a pas de réseau Orange en Éthiopie et les endroits où nous aurons du signal téléphone seront rarissimes. Nous avions pourtant bien calculé, Ermias devait nous procurer un téléphone avec carte prépayée mais les calculs du Papa ont contrarié les nôtres). La végétation est courte, il s'agit de graminées, des flaques et des petits points d'eau témoignent de pluies récentes, le temps s'est un peu dégagé, même si les nuages restent bas.



Notre première photo conservée mais pas vraiment montrable est un milan à bec jaune perché sur un piquet.
On gare la voiture et on part se balader dans la zone humide à gauche de la route.
La première que photo nous osons vous montrer est un vanneau largement répandu en Afrique

1 Vanneau éperonné, Vanellus spinosus, Spur-winged Lapwing




puis des pigeons à collier blanc (non, non, non, nous serons pas les pigeons !) apparemment en train de se compter fleurette

2-3 Pigeon à collier blanc, Columba albitorques, White-collared Pigeon - Endémique



Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 18:07 #36258

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Pas étonnant que vu le biotope nos prochaines proies soient des oies...

4-5-6 Ouette à ailes bleues, Cyanochen cyanoptera, Blue-winged Goose - Endémique







ou des canards en vadrouille

7 Canard pilet, Anas acuta, Northern Pintail

Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 18:22 #36259

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
De très jolis canards, que je vois toujours avec plaisir (en fait, j'aime tous les canards, et je ne dis pas ça parce que Noël approche, mais je trouve les c. à b. j. particulièrement élégants) pas endémiques, mais pas en vadrouille non plus

8-9-10 Canard à bec jaune, Anas undulata, Yellow-billed Duck






Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 18:31 #36260

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Le client suivant n'est pas particulièrement élégant, sans être laid, il a du caractère, ce n'est pas n'importe qui que l'Ibis caronculé, et encore ces trois photos ne nous révèlent pas encore tout de lui...

11-12-13 Ibis caronculé, Bostrychia carunculata, Wattled Ibis - Endémique







Affaire à suivre...
Plus haut, un milan décide de nous offrir une attitude plus photogénique que le perchage sur piquet :

14 Milan à bec jaune, Milvus aegyptius, Yellow-billed Kite

Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 18:54 #36261

  • romainprof
  • Portrait de romainprof
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur moderator
  • Martin-pêcheur moderator
  • Messages : 3914
  • Remerciements reçus 2697
Très chouette départ !!! Avec de jolis canards :clap: :clap:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Bernard

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 15 Déc 2018 18:54 #36262

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Un peu plus loin, nous nous arrêtons de nouveau près d'un champ de céréales mais là nous ne descendons pas de la voiture. Une première prise familière avec cette bergeronnette

15 Bergeronnette printanière, Motacilla flava, Western Yellow Wagtail



et au même endroit nous revoyons une de nos découvertes sud-africaines de 2017 avec ce beau merle

16 Merle litsitsirupa,Turdus litsitsirupa, Groundscraper Thrush



Peu après, nous donnons dans le gros bec avec corbeau et corneille. Corbeau au plastron blanc tout ébouriffé

17 Corbeau pie, Corvus albus, Pied Crow

et corneille au plumage bien rangé :

18 Corneille du Cap, Corvus capensis, Cape Crow

Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 16 Déc 2018 11:39 #36264

  • Vincent
  • Portrait de Vincent
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur moderator
  • Martin-pêcheur moderator
  • Messages : 4130
  • Remerciements reçus 1901
Ben ça c'est ce que l'on appelle une présentation on ne peut plus complète, assortie de touches "bernardesque" comme on les adore !!!!

Et cette photo de Merle dont on pourrait croire qu'il est déguisé en Grive draine est superbe !!!
Pura vida :colibri:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Bernard

Connexion pour participer à la conversation.

Éthiopie, une autre Afrique de l'Est 17 Déc 2018 16:51 #36267

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Nous continuons d'essayer d'augmenter nos prises en voiture. Placé à l'arrière, j'ai accès aux deux côtés, du moins si Habtamu pense à ne pas bloquer les vitres (ce sera presque au point à la fin du voyage) mais Catherine, qui est à l'avant, à la place du mort, ne peut donc photographier facilement que sur sa droite, et encore à condition d'être à peu près perpendiculaire au sujet car vers l'avant le gros rétroviseur restreint drastiquement le champ. Habtamu conduit très bien, prudemment et en douceur, il excelle aux manœuvres délicate, il nous secoue un minimum sur les pistes, mais il y a un mais, il n'est pas encore au point pour bien positionner la voiture "photographiquement", là aussi ses progrès au cours du safari seront grands. En attendant, une espèce de piafou montée en graine et impertinent nous nargue, sautant de pierre en pierre et de piquet en piquet sans que nous réussissions à faire une photo potable. Pas grave, on le reverra... Sans doute...

19 Traquet à poitrine rousse, Oenanthe bottae, Red-breasted Wheatear



C'est à pied que Catherine saisit le portrait du piafou suivant, elle le suit dans une forêt d'eucalyptus où il se montre assez peu complaisant, passant d'arbre en arbre et de branche en branche. C'est qu'en voici un habitué à bouger, lui qui a fait un long chemin pour quitter, temporairement, les terres froides chères à Olivier :

20 Tarier de Sibérie, Saxicola maurus, Siberian Stonechat





Enfin, nous avons l'explication de l'épithète accolée à cet ibis, car nous avons un représentant de l'espèce qui arbore cet appendice cervical fièrement mais sans pour autant se pousser du col... (on remarquera que j'ai eu la délicatesse de ne vous infliger aucun jeu de mot douteux sur l'ibis caronculé. Profitez-en, pas dit que ça dure autant que les taxes, impôts, contributions et prélèvements)

21

Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :

Connexion pour participer à la conversation.

Respect des droits d'auteur

Toute les images présentées sur ce site sont protégées par les droits d'auteur. Elles ne peuvent en aucun cas être copiées et/ou utilisées par quiconque sans l'accord de leur propriétaire. Si une image vous intéresse, prenez contact avec moi. Je reçois régulièrement des demandes et il est rare que nous ne trouvions pas de solution.

Droits d'auteur