A voir en galeries des membres

Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 25 Nov 2019 16:29 #38480

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Nous quittons la passe où tout, à quelque végétal étique près, est minéral, mort



pour des zones plus vertes et, à un cadavre près, plus vivantes



Une bande de vautours africains et un vautour oricou attendent d'exercer leurs talents nécrophages sur un springbok...

26 Vautour africain, Gyps africanus, White-backed Vulture et Vautour oricou, Torgos tracheliotos, Lappet-faced Vulture



Un quart d'heure plus tard, un autre prédateur, de vivant lui, en la personne de cet autour chanteur attend à à l'ombre

27 Autour chanteur, Melierax canorus, Pale Chanting Goshawk

Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 25 Nov 2019 22:32 #38482

  • Dietmar
  • Portrait de Dietmar
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur moderator
  • Martin-pêcheur moderator
  • Messages : 2607
  • Remerciements reçus 2437
14 espèces, c'est une bonne moyenne ! c'est la diversité que permet le biotope. Et combien de coches ? Mais je suis sûr que vous en aurez vu davantage plus au nord.

C'est aride, un peu austère, mais ces photos de paysages me rendent nostalgiques de ce pays. Le pauvre Springbok a certainement été plus victime de la clôture où il a dû se prendre les cornes, que du climat...

Pour les Choucadors petits à œil jaune, il y a une très forte probabilité que ce sont des épaulettes rouges, largement présents en Namibie, les oreillons bleus ne le sont que marginalement au nord et les autres sont absents. Les grands à œil noir sont probablement des Burchell.

Pas de chance une crevaison sur une route en sable mou, faut le faire :frogheu:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Bernard

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 26 Nov 2019 09:32 #38483

  • Catherine
  • Portrait de Catherine
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 3493
  • Remerciements reçus 2251
Salut Dietmar,

Pour les coches, si on parle des oiseaux observés, seulement le Calao de Monteiro, mais nous n'avions pas de photo présentable du Bulbul brunoir et du Traquet montagnard, déjà entrevus respectivement au Botswana et en AFS. Aors ça fait 3 coches photographiques, et c'est ça qui compte !

Heureusement que tu as parlé des choucadors (bien d'accord avec toi, pas de souci d'identification en Namibie) Bernard a oublié leurs cousins qui se réchauffaient au soleil. Pas une coche non plus (vus et photographiés dans le Western Cape) mais heureusement ce n'est pas pour les coches qu'on est venu en Namibie !

28 - Rufipenne nabouroup - Onychognathus nabouroup - Pale-winged Starling




Pour la crevaison, apparemment on n'est pas les seuls, la piste de graviers (pas de sable dans la partie "roulante") est jonchée d'objets divers, pour la plupart perdus par les véhicules. Tu verras d'ailleurs que le garage de Solitaire ne désemplit pas !
Notre site de safari photo safari-tanzanie.net ! où j'ai plein :typing:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 26 Nov 2019 18:13 #38484

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Catherine a tout spoilédivulgâché sur notre destination ! Bien, je pensais ne le dévoiler qu'à la fin de notre carnet de voyage le nom de cet endroit étonnant, je suis sûr que j'aurais pu vous abuser sur notre destination et vous faire croire que nous étions dans une succursale de Bagdad Café. Bon, j'aurais sans doute été trahi par un menu indice présent sur une des photos, mais qui sait.

Bon, pas la peine de le nier, nous sommes à Solitaire, un lieu magique, d'abord le nom français qui a été choisi car il évoquait à la fois diamant et solitude, ensuite l'histoire, la création d'une ferme à moutons (de 33 000 hectares à l'origine !) à la fin des années 1940 et la construction un par un au fil des ans des cinq ou six bâtiments qui constituent tout Solitaire : un lodge, un café restaurant, une station-service, un garage, une magasin général-épicerie-boulangerie-patisserie-bureau de poste (ouf) à l'Apfelstrudel de légende et une chapelle.





Solitaire est aussi célébre par ses voitures et autres véhicules utilisés en éléments de décoration



Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 26 Nov 2019 18:25 #38485

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Nous n'avons pu refuser l'invite du coquet Café Van der Lee, où la bière est fraiche et bonne et le déjeuner très correct. Nous nous régalons aussi du ouifi omniprésent dans tout Solitaire (et des pokemons ainsi capturés).



pas plus qu'à celle de l'Apfelstrudel qui s'est taillé une réputation dans toute la Namibie et au dehors !



pas plus que notre 4x4 à la tentation de se faire réparer et le pneu crevé d'il y a deux heures et... Et celui qui est en train de se dégonfler mollement, cette fois-ci, c'est la roue avant-gauche... Cela promet, s'pas ? Eh bien, voilà une promesse non tenue dont nous ne nous plaindrons pas, nous ne crèverons plus de tout le safari !




Le "jardin" à l''arrière du café Van der Lee :

Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 26 Nov 2019 18:46 #38488

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Le temps se couvre un tout petit peu, les grandes pluies (et même les petites) sont encore loin ! Nous pouvons voir de loin nos premiers oryx



Nous déposons nos affaires au Little Sossus Lodge, basique mais bien sympathique avec sa fontaine et des arbres. Sa chaleureuse réception :



Nous faisons un petit tour autour du lodge
Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 26 Nov 2019 18:55 #38489

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Nous pouvons voir nos premiers oryx de plus près :

29-30 Oryx gazelle, Oryx gazella, Southern Oryx (ou Gemsbok)


De plus près mais pas trop près, ces oryx proches des habitations sont plus accoutumés à la présence humaine, une présence inoffensive qui leur fait perdre la peur de l'Homme et peuvent les rendre agressifs si l'on s'approche trop. Ils peuvent charger, vite, très vite, avec gros risque d'encornage et quand on voit la taille des cornes, on n'a pas envie de tester...

Aucun risque avec notre prise suivante, nonobstant son nom qui fait peur...

31 Pie-grièche fiscale, Lanius collaris, Southern Fiscal

Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Christophe, Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 26 Nov 2019 19:35 #38490

  • Patrice
  • Portrait de Patrice
  • Hors Ligne
  • Martin-chasseur de Smyrne
  • Martin-chasseur de Smyrne
  • Messages : 1103
  • Remerciements reçus 956
Effectivement les oryx n'ont pas l'air affolés ! Etonné qu'il y ait des charges et encornages possibles :frogoh:
Je les trouve beaux ces Rufipenne nabouroup même s'il ne s'agit pas d'une nouvelle coche :frogstar:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Bernard

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 27 Nov 2019 14:47 #38492

  • romainprof
  • Portrait de romainprof
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur moderator
  • Martin-pêcheur moderator
  • Messages : 3914
  • Remerciements reçus 2697
Je rattrape mon retard avec délectation !!

Tisserin et barbican sont splendides, et l'oryx, quelle classe :mmm:

Merci du voyage :beer: :beer:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Bernard

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 27 Nov 2019 21:43 #38499

  • Jean-Christophe
  • Portrait de Jean-Christophe
  • Hors Ligne
  • Martin-chasseur de Smyrne
  • Martin-chasseur de Smyrne
  • Messages : 1379
  • Remerciements reçus 1234
Je vous ai senti un peu triste sur les coches? allons, allons, il n’y a pas que les oiseaux pour les coches: je suis sur que de nouvelles bières locales sont venues enrichir votre tableau de chasse, n’est-ce pas? :beer: :beer::
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Bernard

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 28 Nov 2019 18:42 #38500

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Merci; les amis/ Peu de coches ? Oui, certes mais nous nous y attendions pour le début de notre périple. Et puis moi, j'ai déjà vu la moitié de mes espèces cibles et je ne désespère pas de voir quelque chardonneret d'ici Victoria Falls, s'pas ?

La fin de l'après-midi est consacrée à la visite de la dune Elim, un nom biblique donné par ses premiers pieux "découvreurs" afrikaners. Ici , près de la "gate" d'entrée, je suis attiré par un gigantesque nid collectif de républicains sociaux. Prudemment, j'évite de me tenir juste dessous... On plaint l'arbre de supporter ce poids, il parait que certains n'y résistent pas. On peut le comprendre, non ?


Une vue prise du pied de la dune



Le désert ne l'est pas, si désert, du moins quand on prend la peine de se pencher un peu. Plantes xérophiles et petites bestioles, voire plus grosses, occupent les lieux, comptant pour satisfaire leurs besoins en eau sur la rosée matinale, et aussi, pour les bestioles petites et grosses, sur l' l'eau métabolique (celle qui résulte de la digestion totale des aliments). Mais une plante comme le melon Nara ((Acanthosicyps corrida) ne se contente pas de la rosée, elle envoie ses racines en profondeur, jusqu'à la nappe phréatique et peut ainsi offrir, dans un pur esprit ouine-ouine win-win ses melons épineux gorgés d'eau au consommateur, hyène, chacal, oryx, etc. à charge pour lui de contribuer à la dispersion de ses graines, Une stratégie payante sans aucun doute à voir le nombre de melonniers melondier meloncifère Nara.



Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 28 Nov 2019 18:43 #38501

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Sur les tiges blondes (Stipagrostis sabulicola), de grosses fourmis jouent à imiter leurs cousines guêpes :

32 Fourmi des dunes, Camponotus detritus, Namib Desert Dune Ants


Un lézard se déplace en tenant bien son corps loin du sol brûlant, comme en lévitation :

33 Lézard des dunes, Meroles sp., Shovel-snouted lizard. (Merci à Romain et Dietmar d'avoir help !)



Certains préfèrent rester sur le plat, sur du solide, comme ces gnous regroupés près de l'ombre rare d'un des rares arbres

34 Gnou bleu, Connochaetes taurinus, Wildebest



D'autres ne craignent pas de s'aventurer dans le sable rouge

35 Oryx gazelle

Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 28 Nov 2019 19:03 #38502

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Oui sable rouge, et pas seulement à cause du soleil couchant. Ce sable provient de l'érosion des montagnes à l'Est, est transporté dans l'Atlantique par le fleuve Orange au Sud, remonte par le courant de Benguéla, est propulsé par le vent vers le continent? D'abord blond sur les plageset dunes littorales, il est peu à peu poussé vers l'Est par les vents. Et ses grains s'usent, se rayent et se chargent d'oxyde de fer. C'est justement à Sosslusvei que l'on trouve les dunes les plus rouges.







Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 28 Nov 2019 19:06 #38503

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Moins courageux, ou moins brouteur, qu'un oryx, nous ne monterons pas au sommet de la dune pour admirer le soleil couchant, nous nous contenterons d'être à 2/3 de hauteur et nous ne pensons pas y avoir perdu quoi que ce soit (sinon la perte de quelques grammes superflus, du moins si nous en avions eus à perdre)

Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Du Namib au Zambèze, du sable et des cailloux 28 Nov 2019 19:10 #38504

  • Bernard
  • Portrait de Bernard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Martin-pêcheur administrator
  • Martin-pêcheur administrator
  • Messages : 4220
  • Remerciements reçus 2526
Nous rentrons au Lodge dans le soleil couchant



lodge où de nouvelles coches nous attendent, JC !



Mais pas que de la bière, au menu du diner du soir, très bon, soupe de butternut, épicée, petite quiche au thon, épicée, bœuf et légumes, épicés, fondant au chocolat, sucré... Puis dodo à 21 h dans la chambre sans climatisation mais avec un efficace ventilateur, heureusement !
Un safari vous tente ? Les conseils de notre site de safari-photo. peuvent vous être utiles… :guepard:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrice

Connexion pour participer à la conversation.

Respect des droits d'auteur

Toute les images présentées sur ce site sont protégées par les droits d'auteur. Elles ne peuvent en aucun cas être copiées et/ou utilisées par quiconque sans l'accord de leur propriétaire. Si une image vous intéresse, prenez contact avec moi. Je reçois régulièrement des demandes et il est rare que nous ne trouvions pas de solution.

Droits d'auteur